Vous êtes ici : En savoir plus Témoignages

Rabina et son “nanglo shop”

AddThis Social Bookmark Button

temoignageRabina, 22 ans, vient de la plaine du Terai au sud du pays ; très jeune, elle quitte sa famille pour échapper à un père violent et rejoint celle de son petit ami, avec qui elle a rapidement un enfant. Sa belle-mère la rejette, le couple est sans argent et décide de rejoindre Katmandou pour y chercher un travail. Après des dizaines de portes poussées en vain, Rabina se décide à aller travailler dans un restaurant où l'on pratique la prostitution...Elle y travaillera un an avant de faire confiance à une travailleure sociale qui lui propose une alternative économique et une place à la « maternelle de l'espoir » pour son jeune fils.

Rabina choisit de monter un « nanglo shop », littéralement une boutique sur plateau, qui est un petit commerce installé à la journée, dans la rue, sur un grand plateau rond en bambou tressé, grâce à un investissement de base de 120 euros pour acheter son stock. Elle y vend des bonbons, quelques fruits, des biscuits, des cigarettes, du savon...
Elle parvient aujourd'hui à générer environ 10 euros de chiffre d'affaires par jour, et 90 euros de profit par mois, soit suffisamment d'argent pour subvenir aux besoins de la famille et dégager un peu d'épargne pour parer aux aléas.

Vous devez vous enregistrer pour pouvoir laisser un commentaire. Rejoignez la communauté !